Une scholie (commentaire marginal) d'une comédie d'Aristophane indique que c'est un certain Achermos qui, le premier, représenta Nikè, déesse de la Victoire, avec des ailes.

Une base de Délos porte précisément une dédicace à Artémis, par Mikkiadès, d'une statue réalisée par son fils Achermos. On a proposé de voir dans la Nikè retrouvée dans l'île la statue elle-même.

Bien que la question ne soit pas tranchée, la déesse est aisément identifiable avec le départ des ailes encore visible sous les aisselles.

Athènes, trouvée à Délos. Vers 550