in situ. Vers 440 av. J.-C.
 

Métope du Parthénon : centauromachie

Outre la célèbre frise des Panathénées, le Parthénon, temple essentiellement dorique par sa colonnade, comportait donc, sur sa frise extérieure, une succession de triplyphes et métopes alternés.

Ces dernières portaient une décoration en haut-relief représentant notamment des couples constitués d'un Lapithe et d'un Centaure s'affrontant. Il s'agit ici de la métope sud 31.

Un centaure dressé attaque un Lapithe, qui se défend en levant la jambe et en repoussant la tête de son adversaire. Le visage du Centaure est grimaçant. Des défauts d'exécution sont encore patents, comme le bras désarticulé du Lapithe, qui posent évidemment le problème de savoir qui, de Phidias ou de son atelier, a exécuté ces œuvres.