- Grèce antique-

La Gypsothèque de Strasbourg comporte, bien sûr, la plupart des œuvres les mieux connues de la sculpture antique, depuis l'Egypte pharaonique jusqu'au bas-empire romain. C'est cependant la sculpture grecque qui constitue la part la plus importante des collections. Les grandes œuvres qui jalonnent l'évolution de la statuaire hellénique sont présentées à Strasbourg (la Dame d'Auxerre, la Nikè d'Achermos, Marsyas, l'Aphrodite de Cnide, et le Gaulois mourant)

- Sculptures architecturales -

La collection alsacienne se distingue de ses consœurs par une proportions inhabituelle de moulages de sculptures architecturales, souvent rares. Ainsi le Trésor de Siphnos, les Panathénées, une Métope du Parthénon, une frise du Temple de Bassae, les Néréides, et l'Heroôn de Trysa.

- Restitutions -

A l'origine, dans l'esprit de son créateur, les moulages d'Antiques de Strasbourg étaient certes destinés à constituer un Musée imaginaire de la sculpture antique, autant qu'un outil pédagogique remarquable à l'usage des étudiants en archéologie et en histoire de l'art ; mais ils servirent, en outre, de laboratoire à A. Michaelis pour ses tentatives de restitution, dont certaines font désormais autorité (voyez entre autres l'Apollon du Belvédère, les Tyrannoctones, les Amazones et le Triptyque Ludovisi). En cela, la collection de Strasbourg représente un témoignage exceptionnel sur les méthodes et l'avancement de la discipline à la fin du XIXe siècle.

- Oeuvres contemporaines -

Les collections des plâtres de l'Université Marc-Bloch n'abritent pas que des copies d'Antiques, mais aussi plusieurs œuvres originales d'artistes contemporains. Parmi eux certains sont célèbres. Ainsi le Penseur de Rodin, actuellement présenté au Musée d'Art moderne de la ville, provient de la collection de l'Université. A côté d'œuvres d'artistes moins connus, on trouve encore, dans les sous-sols du Palais universitaire, plusieurs plâtres de l'assistant et du disciple de Rodin, Antoine Bourdelle (dont son Christ et La France). Toutes ces œuvres mériteraient d'être restaurées et d'être présentées dans des locaux adéquats.

 

Visites thématiques

 

 


Gaulois mourant